20 novembre 2012

Rillauds

   Le rillaud est une spécialité angevine, il s'agit tout simplement de morceaux de poitrine de porc cuits dans de la graisse. Depuis le temps que je voulais essayer d'en faire, eh bien voilà, ça y'est ! J'ai trouvé cette recette sur le blog "les gourmandises d'isa", et franchement je ne suis pas déçue.

   Ces rillauds fondaient dans la bouche. J'ai commencé à faire du vide dans mon  congélateur, et en découvrant un gros morceau de poitrine (1 kg 300) et un peu de gras de lard je me suis dit pourquoi ne pas tenter les rillauds ? Bon il me manquait un peu de gras de lard, aussi j'ai rajouté de la graisse de confit de canard (mise de côté après dégustation d'un magret), c'était parfait.

Rillauds

préparation : 15 min ; Attente : 24 h ; Cuisson : 2 h 15

 

Ingrédients pour une dizaine de rillauds :

  • 1 kg 300 de poitrine de porc
  • 1 kg de gras de lard (je n'en ai mis que 800 g, c'est tout ce que j'avais) ou saindoux
  • 10 cl d'eau
  • sel, poivre
Préparation :
     
La veille :

   Coupez la poitrine de porc en morceaux de  2,5 cm sur 7,5 cm environ. J'ai dû utiliser une hachette pour casser les os. Déposez-les sur votre planche à découper, en faisant en sorte, qu'ils soient tous à plat. Salez avec du sel fin et poivrer généreusement. Retournez les morceaux et assaisonnez de nouveau. Rangez les morceaux dans un grand plat, couvrez de film alimentaire et réservez au réfrigérateur au moins 24 heures (j'ai laissé une nuit).

P1120280
Le jour j :


    Émincez le gras de lard en petits morceaux. Réservez. Dans une grande cocotte (en fonte pour moi), portez l'eau à ébullition et ajoutez le gras de lard pour le faire fondre. Couvrez la cocotte et laissez fondre en laissant un petit bouillon. Remuez souvent à la cuillère de bois. L'opération peut prendre plus d'une d'heure.

P1120279

   Si vous avez du saindoux, il suffit tout simplement de le faire fondre. Au bout d'une heure, ne voyant pas du tout fondre mon gras de lard, je l'ai mixé au robot.

P1120282

    Prélevez un peu de gras fondu et faites-le chauffer dans une poêle. Faites revenir les morceaux de poitrine sur les deux côtés jusqu'à une belle coloration dorée.

P1120284
    Aussitôt les morceaux colorés, mettez-les dans votre cocotte de gras fondu. Il est important que tous les morceaux soient recouverts de gras. Portez à ébullition, baissez le feu en laissant un petit bouillon.

P1120286

   Couvrez et laissez confire pendant 2 heures. Mélangez de temps en temps à la cuillère de bois, afin que certains morceaux n'accrochent pas au fond.

    Laissez tiédir dans la cocotte pendant 1 heure, puis égouttez dans une passoire placée au dessus d'un plat. J'ai posé ensuite les rillauds sur du papier absorbant.

P1120287
    Laissez complètement refroidir.

Rillauds3

rillauds2

   En coupe et après un séjour au réfrigérateur :

Rillauds en coupe
    Dégustez avec de la moutarde de Dijon, du pain et de la salade verte !

Bonne journée.

pinup

Version imprimable :

Imprimante

Posté par zouck à 10:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Rillauds

  • Les berrichons appellent cela des rillons. La recette est un peu différente, pas de gras en plus que la poitrine et c'est tout.
    C'est vrai c'est succulent.
    Merci bonne journée avec le soleil dans le sud ouest
    Amicalement

    Posté par josie ... du T, 20 novembre 2012 à 11:00 | | Répondre
  • Bigre !!! tout ce qu'il faut pour mon régime grrr !!! je crois que je me lancerai pas, au risque d'élever mon cholestérol. En tout cas, c'est alléchant !
    bisous la belle

    Posté par ghis12, 20 novembre 2012 à 11:40 | | Répondre
    • Merci Gigi, bah tu sais, il suffit d'enlever le gras (c'est moins bon forcément) et adieu le cholestérol !!!
      Bisous ma cocotte.

      Posté par zouck, 20 novembre 2012 à 12:15 | | Répondre
  • hum que cette recette me plait, la viande à l'air tendre hum j'ai faim......

    Posté par DALY, 20 novembre 2012 à 18:15 | | Répondre
  • En Touraine aussi on apelle cela des rillons et c'est un vrai régal, c'est même une spécialité tourangelle (avec aussi les rillettes .. et bien sûr le Sainte-Maure, le vrai avec la paille au milieu). Ma mère en achetait car mon père adorait les gras et moi les maigres .... que de souvenirs de goût et de saveurs de ma Touraine natale tu fais me remonter dans ma tête.
    Bisous à toi et gros câlins à Neeko (heu il en a mangé aussi lui) ...

    Posté par Coccinelle 92, 20 novembre 2012 à 19:31 | | Répondre
Nouveau commentaire